Groupe CENTURY 21 Immo-Conseil en région PROVENCE-ALPES-COTE-D-AZUR

Le temps de la galette !

Publiée le 04/01/2013

Ce dimanche 6 janvier, nous allons déguster la galette des rois.

Mais savez-vous pourquoi ?

L’origine de la galette remonte au temps des romains. Pendant les fêtes des Saturnales, les villageois envoyaient des gâteaux à leurs amis. Un peu plus tard, sous l’ancien régime, ils reprennent cette habitude en offrant à leur seigneur « la galette des rois ».

C’est en 1801 que le Concordat fixa la date de l’Epiphanie au 6 janvier. Cette fête chrétienne commémore la visite des trois rois mages venus apporter les présents à l’enfant Jésus. De nos jours, la tradition est de partager une galette le jour de l’Epiphanie « le jour des rois ».

Dans la galette est cachée une fève et le chanceux qui la découvre est proclamer roi. Généralement, c’est plus jeune convive qui se glisse sous la table du repas pour choisir à qui sont attribuées les parts. Dans certaines familles, il est de tradition de garder la « part du pauvre » ou celle du bon dieu, que l’on offre à un visiteur imprévu.

Il existe plusieurs sortes de galettes :

  • La galette feuilletée (souvent fourrée à la frangipane ou à la crème d’amande inventée par un saucier Florentin, Mr Frangipani)
  • La brioche nature
  • La brioche ronde de Provence avec ses fruits confits
  • La galette « sèche » avec sa pâte feuilletée sucrée

Quant à la fève, son utilisation remonte au XIIIème siècle. Du haricot sec à la fève en or, on peut en trouver en plastic blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine.

Notre actualité